s’ Franzmichel’s Gretel

Gretel, Marie, Casimir

la Marguerite fille de François Michel ! C’est ainsi qu’était connue à Lauterbach la maman de Casimir. Trois guerres qu’elle a subies ! En 1870 : « Les Prussiens arrivent ! » En 1914, une guerre annoncée, la der des der ! Hélas, 1939, nouvelle alerte, fuite (obligée) à Mailhac sur Benaize, dans la Haute Vienne, tout près de Oradour sur Glane tristement connue pour son sort en 1945. Elle y va, avec sa fille Marie et tous les habitants de Niederlauterbach, pour en revenir à peine un an plus tard, comme allemande, elle qui était née française en 1856, devenue allemande malgré elle en 1871, redevenue française en 1919, et voilà que les « Prussiens » sont revenus, quel malheur !

En 1946, enfin, elle a eu  la joie d’avoir une belle-fille, Madeleine, qui a épousé son Casimir le 6 juillet et qui va lui donner un petit-fils l’année suivante !

Ses dernières paroles, peu avant sa mort en 1947 : « dites donc à ce petit garçon qu’il a aussi eu une grand-mère » ; c’est Marie qui m’a rapporté ces paroles. Elle est morte en décembre, j’avais cinq mois……

il n’y a que le premier pas qui coûte

eh oui ! lancé depuis moins de trois ans dans la recherche de mes ancêtres, voilà que la maman de Tiana, ma petite-fille, me précipite dans la marmite d’un blog ! Bon, on va essayer.