disparus en 1915

Jean, 26 ans, tué pendant le combat de nuit à Ostrow près de Tarnow, en Galicie, le 18 janvier 1915. Son frère Joseph est décédé de maladie à l’hopital militaire de Köslin le 23 mars de la même année. Quel chagrin pour leur soeur Marie et pour leurs parents Gretel et Paul. Paul succombera en 1917, laissant à Gretel et à Marie le soin du benjamin, Casimir, qui devra abandonner ses études secondaires pour se vouer à l’entreprise agricole que Jean avait si bien démarrée.

Grâce au site Ahnenforschung.net, en allemand, j’ai pu obtenir l’emplacement précis de la sépulture de Jean en Pologne, à quelques dizaines de kilomètres à l’est de Cracovie. Le corps de Joseph avait été rapatrié à Niederlauterbach dès le lendemain de sa mort. Ils sont vivants dans notre souvenir :

Joseph et Jean

« WIR STERBEN ERST, WENN IHR UNS VERGESST ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :